top of page
Offre partenaire vie perso-01.png

Vous êtes sur le Blog Serenity PausitiV
Bonne lecture ...

  • Fanny Jousserand

Flexibilité en entreprise et bien-être mental

De nos jours, le bien-être au sein des entreprises est une notion de plus en plus importante. En effet, la qualité de vie au travail, la santé mentale, ou encore l’identité professionnelle que l’on développe et que l’on renvoie peut influer sur notre bien-être professionnel. Avec ces aspects individuels, ce sont de nouveaux modes d’organisation du travail qui se mettent en place. En effet, le travail dit flexible est de plus en plus en vogue dans les entreprises comme promesse d’une meilleure répartition du temps, d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Les salariés travaillent de manière personnalisée, plus adaptée à leurs aspirations et en fonction de leurs besoins et préférences (semaines de 4 jours, choix des horaires, télétravail, poste partagé, etc…). Ces modes de travail hybrides sont donc liés au bien être des salariés au sein de l’entreprise.


Source : Paige Cody sur Unsplash


Indépendance, autonomie et productivité : les effets positifs du travail flexible :

La flexibilité du travail peut apporter à l’employé et à l’entreprise des bienfaits notoires, notamment sur la gestion de l’équilibre vie pro / vie perso et dans ce sens, sur le bien-être mental.

Depuis le covid, de nombreuses entreprises ont intégré le télétravail dans leur mode d’organisation. Les salariés travaillent donc de chez eux, dans un environnement qui leur est familier et qui est sécurisant. Par ailleurs, le salarié n’est pas contraint au temps de transport ; le stress et le manque de sommeil peuvent ainsi largement diminuer. De plus, cela peut procurer un sentiment d’indépendance, de liberté et d’autonomie important ; et donc de satisfaction “au travail” allant de pair avec un gain de confiance en soi.

Le travail hybride ne s’arrête pas juste au télétravail, la semaine de 4 jours (au lieu de 5 jours) est également mise en place. En contrepartie, les salariés travaillent une heure de plus par jour et peuvent bénéficier d’une journée complète de libre le jour qui les arrangent le plus.

C’est un moyen d’établir un bon équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Une étude britannique réalisée en 2023, a démontré que cette semaine de 4 jours apporte aux salariés une nette diminution du stress et de l’anxiété ressentie au quotidien avec une baisse du nombre de burn-out.

LDLC, entreprise française du e-commerce a décidé d’instaurer la semaine de 4 jours pour l’ensemble de ses salariés. Le passage à ce nouveau système a eu un réel impact sur l’entreprise, et pas seulement sur le bien-être ressenti de ses collaborateurs. L’entreprise a réussi à passer de 497 millions d’euros de chiffres d‘affaires en 2020 à 730 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2022, chiffre dont la croissance a été favorisé par le gain en productivité dû à ce nouveau mode d’organisation du travail. Encourageant !

Baisse de cohésion, isolement, souci de confiance : Les effets négatifs du travail hybride :

Malgré de nombreux effets motivants, le mode de travail flexible comporte comme tout mode d’organisation novateur et encore peu répandu, des limites pour certaines entreprises. Ces dernières viennent aussi nourrir la réflexion de certaines entreprises sur un possible passage au mode de travail flexible.

Le télétravail est un mode de travail très controversé. En contrepartie de ses aspects positifs pour le salarié et l’entreprise, il existe également de lourds aspects négatifs potentiels pour la santé mentale de certains employés. Le télétravail peut malheureusement créer de l’isolement social et engendrer une absence de soutien, un sentiment d’incompréhension et même parfois d’exclusion. D’après une étude de Laurent Taskin et Nathalie Delobbe au sujet de l‘impact du télétravail sur la socialisation, l’implication organisationnelle est bien moins développée pour les télétravailleurs que pour les autres salariés. En effet, leur engagement au sein de l’équipe peut être fortement impacté et aller jusqu’au sentiment de ne plus appartenir au groupe.

Axa Banque initialement dans un mode de télétravail à 2 jours par semaine obligatoires a décidé de réadapter l’organisation et de laisser le choix à ses salariés. L’entreprise préconise donc des jours de travail au bureau pour s’assurer du maintien de la cohésion sociale. Les employés doivent donc dorénavant s’accorder avec leur manager du nombre de jours de travail à domicile choisi, pour éviter un phénomène d’isolement social et de mauvais rapports entre membres de son équipe.

Un problème de confiance peut également se poser. Tous les managers ne sont pas forcément prêts à laisser leurs salariés en parfaite autonomie et sans contrôle direct sur ce qu’ils font tout au long de la journée. C’est pourquoi, de nombreuses entreprises ne se sentent pas encore capables de sauter le pas du travail à domicile.

Le monde du travail se voit de plus en plus évoluer et tendre vers des modes d’organisations différents.

La flexibilité du travail est donc bénéfique pour les salariés et l’entreprise en elle-même. Elle possède malgré tout certaines limites. A chaque entreprise d’adopter la stratégie qui lui parait la plus pertinente.

Sources :


Comments


bottom of page