top of page
Offre partenaire vie perso-01.png

Vous êtes sur le Blog Serenity PausitiV
Bonne lecture ...

  • Fanny Jousserand

Médecines douces : les thérapies alternatives


De nos jours, les thérapies alternatives, appelées aussi médecines douces se sont beaucoup développées et dans le même temps la confiance que les gens leurs confèrent. Les médecines douces regroupent toutes les approches dites « thérapeutiques » qui diffèrent de la médecine conventionnelle. Elles reposent sur l'utilisation de moyens naturels pour prévenir ou soulager différents problèmes de santé. Ces thérapies alternatives peuvent prévenir ou soigner des douleurs, apprendre à gérer le stress, combattre la dépression ou encore favoriser la confiance en soi. Il en existe des centaines, comme l’ostéopathie, la chiropraxie ou encore la naturopathie. Nous nous sommes penchés sur trois thérapies qui ont attiré notre attention : l’acupuncture, la thérapie par les aiguilles ; la ludothérapie, la thérapie par les jeux et la musicothérapie, la thérapie par la musique.




 















L’acuponcture, la thérapie par les aiguilles :


L’acuponcture est une médecine traditionnelle chinoise qui consiste à stimuler manuellement des points énergétiques. Selon cette médecine alternative, notre corps est composé d’énergie vitale, appelée le Qi, qui représente le souffle de la vie et qui est constituée d’énergie Ying et d’énergie Yang (complémentaires, indissociables mais opposées). Cette énergie circule à travers 14 méridiens, des canaux qui traversent le corps et qui relient 361 points d’acuponcture.

 

Il existe 4 types d’acuponcture différentes avec chacune ses propres techniques. Tout d’abord, il y a la stimulation des points par les aiguilles et la moxibustion, qui consiste à stimuler les points d’énergie par la chaleur, en faisant chauffer un bâtonnet d’armoise. Il y a également l’électro-acuponcture, stimulation des points par un courant électrique et le laser-acuponcture, la stimulation des points énergétiques par un laser.

 

Cette médecine douce peut soigner des douleurs chroniques, l’anxiété/dépression, les troubles du sommeil, les troubles de grossesse ou encore les addictions (tabac, alcool, etc…).

 

Malgré ses bienfaits, l’acuponcture possède quelques potentiels risques, comme la formation d’ecchymose, un léger saignement, une douleur locale au moment des soins ou encore une infection.

 



















La musicothérapie, la thérapie par la musique : 


La musicothérapie est considérée comme étant une art-thérapie. Elle utilise la musique comme moyen de médiation thérapeutique de communication d’expression, de structuration et d’analyse de la relation.

 

C’est un moyen de devenir acteur de sa propre vie, de reprendre le contrôle de son corps, son esprit, ses paroles et ses sentiments et de gagner en confiance en soi.

 

Il existe deux types de musicothérapie. La musicothérapie active, qui consiste à faire jouer le patient d’un instrument de musique. Cela permet de favoriser sa créativité sa communication par l’expression corporelle et sonore. La deuxième est la musicothérapie réceptive qui consiste à écouter de la musique, en analysant le ressenti du patient, ses émotions.

 

Cette médecine alternative permet de soigner les troubles du sommeil, l’anxiété, la dépression, les troubles de la communication et certaines pathologies chroniques, des maladies dégénératives, les troubles du comportement ou encore des troubles psychiatriques.

 

Des concepts se sont même développés autour de ce mode de thérapies comme Radiance[DE1] , une plateforme de streaming vidéo, de concerts de musique dite vibratoire. En créant de la musique en 432 HZ (fréquence naturelle), Radiance a pour objectif de rééquilibrer les énergies du corps, reconnecter les émotions ou encore réajuster les vibrations, en fonction des besoins de l’auditeur. Par l’écoute de cette musique, ces derniers atteignent un certain épanouissement personnel par des dimensions méditatives et introspectives.




 















La ludothérapie, la thérapie par le jeu :


La ludothérapie est une jeune thérapie émergente qui utilise le jeu comme processus d’aide aux personnes qui rencontrent des limites physiques, cognitives, sociales ou émotionnelles.

 

Cette thérapie permet de mieux comprendre son comportement, d’identifier ses modalités d’interactions avec les autres, de se connecter à ses émotions ou à son intuition, de s’exprimer, de laisser place à sa spontanéité et d’apprendre à se faire confiance. Cette médecine alternative convient tout particulièrement aux enfants mais également à certains adultes curieux de tester autre chose.

 

La ludothérapie peut soigner l’anxiété, la dépression, les difficultés relationnelles, le manque de confiance en soi, les troubles de l’attention ou encore les difficultés d’apprentissage.

 

Les séances peuvent se faire de manière individuelle entre le thérapeute et le patient ou de manière collective avec un groupe de patients qui peuvent jouer ensemble tout en apprenant à progresser sur eux, tout en évoluant à plusieurs.

 

 


Pour conclure, les médecines douces ou thérapies alternatives, qui sont complémentaires à la médecine conventionnelle sont un bon moyen de soigner tout un tas de problématiques de santé physique et mentale. Et il en existe suffisamment pour trouver celle qui vous conviendra le mieux.

 

 



Sources : 










Comments


bottom of page