Offre partenaire vie perso-01.png

Vous êtes sur le Blog Serenity PausitiV
Bonne lecture ...

  • Serenity

Le point sur la sophrologie

Dernière mise à jour : 7 sept.

Particulièrement en vogue depuis quelques années, la sophrologie est une méthode psychocorporelle qui permet de détendre le corps et l’esprit. Parfois qualifiée de technique de développement personnel, de psychothérapie ou de médecine alternative, la sophrologie a désormais sa place dans les domaines de l’entreprise, du sport ou de la santé. Mais revenons-en au point de départ : c’est quoi la sophrologie ?


Séance de sophrologie en groupe

Les origines et fondements


Développée en 1960 par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie est définie par son créateur comme une “nouvelle école scientifique qui étudie les modifications de la conscience humaine”.



Les sources d'inspiration de la sophrologie sont multiples : le yoga, la(les) méditation(s), mais aussi l'hypnose, la phénoménologie ou le training autogène.


Le mot sophrologie est un néologisme dont l’étymologie se compose de trois racines de grec ancien :

  • σῶς / sôs (« bien portant », « harmonie »)

  • φρήν / phrến (« conscience », « esprit ») et

  • -λογία / -logía (« étude », « science »).

C'est donc littéralement « l'étude de la conscience bien portante » ou « l'étude de l'harmonie de la conscience » ou selon Caycedo « École étudiant la conscience humaine en harmonie ».


La devise de la sophrologie, dont l'objectif est la recherche de la conscience et des valeurs de l'existence, est « Ut conscientia Noscatur » [« Pour que la conscience soit connue »].


Elle vise à :

  • aider à gérer : le stress, les angoisses, les émotions, les douleurs, les maladies chroniques…

  • lutter contre certains troubles : du sommeil, de l’alimentation, des addictions, des phobies…

  • se préparer à un évènement : entretien d’embauche, examen, accouchement…

Avec le temps, différents courants de sophrologie se sont développés mais ils s’appuient toujours sur la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d’images positives. Le but, à terme, est de rendre le patient autonome afin qu’il puisse réaliser les exercices seul dans des situations de la vie quotidienne.



La sophrologie en pratique


On distingue 3 champs d’application liés à la qualification de chaque sophrologue et le contexte dans lequel il exerce :


  • médical et paramédical : destinée aux médecins, psychologues cliniciens, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, orthophonistes, aides-soignants…

  • social, éducatif et sportif : destinée aux travailleurs sociaux, éducateurs, enseignants, formateurs, entraîneurs sportifs…

  • préventif : application de la sophrologie à la gestion du stress ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création…


En moyenne, une séance de sophrologie dure entre 45 minutes et une heure. Elle coûte entre 35 et 80 euros pour une séance individuelle, et entre 15 et 20 euros pour une séance collective (qui dure généralement 1h30). La sophrologie n’est pas remboursée par l’Assurance-maladie mais certaines mutuelles peuvent offrir une prise en charge forfaitaire.


Le métier de sophrologue n'est pas réglementé et son exercice est libre en France (« accessible sans diplôme particulier »). Toutefois, certaines formations de sophrologie bénéficient depuis le 25 novembre 2011 d'une inscription au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). La plupart des sophrologues sont aussi rattachés à des syndicats qui garantissent un cadre de formation et des règles dans des chartes ou des codes de déontologies qui leur sont propres.


Pour sélectionner un sophrologue compétent et reconnu, il est recommandé de choisir son praticien dans l’annuaire de la Société française de sophrologie ou celui de la Chambre syndicale de la sophrologie.




La séance type

homme en séance de sophrologie

Qu’elles soient individuelles ou collectives, les séances de sophrologie se déroulent de la même façon.


Elles sont découpées en trois temps et débutent toujours par un temps d’accueil et d’échange avec le sophrologue. Cette étape permet d’exprimer ses besoins, ses envies, mais également de faire connaître au sophrologue son état général qu’il soit physique ou émotionnel.


Cet échange est suivi par l’enchaînement d’exercices de sophrologie, à savoir les relaxations dynamiques (stimulations corporelles associées à la respiration), ainsi que les sophronisations (visualisations d’images positives guidées par la voix du sophrologue).


Enfin, la séance se termine à nouveau sur un temps d’échange qui permet cette fois d’exprimer au sophrologue les ressentis vécus au cours de la séance. Le sophrologue peut également apporter des consignes favorisant ensuite l’autonomie.


La sophrologie peut être pratiquée à tout âge et faire l’objet d’un travail très ciblé en fonction des spécialisations du praticien : relaxation, pédagogie, préparation mentale, périnatalité, troubles du sommeil, sexualité, maternité, monde du travail…



On entend couramment dire qu’il y a autant de sophrologies que de sophrologues, ce n’est pas tout à fait faux : le facteur humain est évidemment très important et bien choisir son praticien demande parfois un peu de patience ! Découvrez par exemple les professionnels de notre réseau de confiance dans notre annuaire.


 


Sources :


https://www.santemagazine.fr/medecines-alternatives/relaxation/sophrologie/la-sophrologie-une-technique-de-relaxation-basee-sur-la-respiration-176979


https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=sophrologie_th


https://www.psychologies.com/Therapies/Sophrologie/Articles-et-dossiers/La-sophrologie-mode-d-emploi


https://www.voixdespatients.fr/8-questions-comprendre-sophrologie.html


https://sofrocay.com/sophrologie/


https://www.chambre-syndicale-sophrologie.fr/cadre-seances-sophrologie/