Bandeau after-01.png
  • Serenity

Le stress au travail : stimulant ou dangereux ?

Souvent et justement montré du doigt, le stress est considéré comme le mal du siècle en entreprise. Véritable défi à surmonter pour les collaborateurs et les dirigeants, peut-il également être considéré comme source de motivation et de performance ? On enquête pour vous.



Quand parle-t-on de stress au travail ?



On parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont elle dispose pour y répondre. Les situations stressantes qui s’installent dans la durée ont toujours un coût pour la santé des individus qui les subissent.


Elles ont également des répercussions négatives sur le fonctionnement des entreprises ( journées de travail perdues, perte de qualité de la production, démotivation, démissions…).


Les cas de stress en entreprise sont parfois niés ou attribués uniquement à la fragilité ou à l’inadaptation au poste de certains salariés. La surcharge de travail, des objectifs insuffisamment définis, des relations difficiles avec les collègues, un manque d’autonomie peuvent être en cause.


Si les facteurs de stress liés au travail sont mis en évidence, des mesures de prévention adaptées pourront permettre de les supprimer ou au moins de les réduire.



Bon Stress ? Mauvais Stress ?


Le bon stress, dit eustress, favorise la montée en énergie, est facteur de motivation, permet d’augmenter la concentration et la projection vers la performance. Il ne dure qu’un court moment et intervient lorsque la tâche à effectuer est difficile mais surmontable. Lors de cette phase vous êtes en train de donner le meilleur de vous-même.


Le mauvais stress, dit distress, intervient lorsque la tâche devient insurmontable. Le défi ne semble alors plus du tout réjouissant et paraît même interminable.


Il n’y a pourtant scientifiquement ni bon, ni mauvais stress mais un phénomène d’adaptation du corps rendu nécessaire par l’environnement.

Le stress aigu et le stress chronique ont quant à eux des effets visibles sur la santé :


  • Le stress aigu est le plus souvent provoqué par un événement inhabituel, spécifique et déstabilisant (examen, déménagement) ou par une situation particulièrement menaçante (perte d’un emploi, conflits…). Il s’agit donc d’un mécanisme intense mais ponctuel : quand la situation prend fin, les symptômes de stress s’arrêtent peu après.


  • Le stress chronique est une réponse de notre corps à une situation de stress qui s’installe dans la durée. Par exemple, si tous les jours au travail, vous avez l’impression que ce que l’on vous demande excède constamment vos capacités, alors vous pourriez être victime de stress chronique. Attention car il a toujours des effets néfastes sur la santé (insomnies, fatigue constante, maux de ventre, maux de tête, perte d’appétit…) et peut à la longue provoquer des maladies et pathologies graves.



Le stress comme moteur de performance


Selon la loi établie par les psychologues Robert Yerkes et John Dodson, on constate qu’un niveau de stress trop bas ou trop important engendre un niveau de performance faible. La performance optimale intervient à un certain niveau de stress dit zone de performance. Si vous êtes en quête de stimulation, il est donc important d’avoir une bonne gestion de son niveau de stress pour ne pas que celui-ci devienne nocif.


Cette zone de performance est différente selon chaque individu, certains facteurs agréables et motivants pour les uns seront handicapants pour les autres. Grâce par exemple à des exercices de sophrologie, il vous sera possible de travailler sur cette zone de performance afin de la reconnaître et de pouvoir l’utiliser à bon escient, sans prendre de risque pour votre santé mentale ou physique.


Vous pouvez aussi pratiquer des exercices de respiration pour lutter efficacement contre le stress.





Source: https://performanceetcoaching.fr/eustress-stress-positif/


https://www.freeletics.com/fr/blog/posts/quest-ce-que-le-stress-et-quels-en-sont-les-differents-types/


https://www.fedecardio.org/Je-m-informe/J-apprends-a-gerer-mon-stress/reconnaitre-les-differentes-formes-de-stress


http://ei.lereservoir.eu/EI%20CADRES/FREDERIQUE%20ALLAERTS.pdf


https://www.inrs.fr/risques/stress/ce-qu-il-faut-retenir.html


https://www.qare.fr/sante/stress/chronique/


Serenity PausitiV

Votre article