Offre partenaire vie perso-01.png

Vous êtes sur le Blog Serenity PausitiV
Bonne lecture ...

  • Serenity

Les effets du stress sur le corps et le cerveau

Si nous expérimentons tous.tes des situations stressantes, nous ne réagissons pas tous.tes de la même manière. Le stress est avant tout une réaction de l’organisme, ce qui signifie qu’il est profondément ancré dans le corps et donc que ces effets peuvent également avoir des répercussions plus ou moins graves sur notre santé. Quels sont véritablement les liens entre le stress et le corps ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre !


Que se passe-t-il dans notre corps face à une situation stressante ?

homme stressé

Le rôle du stress est de permettre à l’organisme de libérer les forces et énergies nécessaires face à une menace perçue. Cette réaction biologique suit deux étapes qui vont permettre au corps de répondre à la situation.

Etape du choc : les émotions sont stimulées et les sens mobilisés

Lors de cette première phase de perception de la situation, l’esprit s’embrouille, le tonus musculaire faiblit, le taux de sucre dans le sang diminue et certaines manifestations physiques peuvent apparaitre : pâleur du visage, sensation de gorge serrée, estomac noué, sueurs, tremblements, malaise…

Etape de la réaction : le cerveau s’active et le corps se prépare à fuir ou à se défendre

L’hypothalamus s’active et mobilise d’abord la branche dite « sympathique » qui contrôle les activités autonomes du corps (respiration, battements du cœur, contractions des muscles lisses) et qui produit les hormones du stress via les glandes surrénales.

L’organisme entre alors en état d’alerte et déclenche une véritable tempête hormonale : libération de l’adrénaline qui favorise la mobilisation des forces tant physiques que mentales, augmentation du rythme cardiaque et du flux sanguin, redistribution des fluides vers le cerveau et les muscles, tension musculaire, activation de la production de cortisol pour libérer le glucose du foie et fournir l’énergie nécessaire au cerveau et aux muscles.

LE SAVIEZ-VOUS ? Quand on réagit à un événement stressant, certains systèmes de l’organisme sont moins actifs. C’est notamment le cas du système immunitaire et de l’appareil digestif. C’est pour cette raison qu’un événement stressant vous coupera la faim !


Quelles sont les conséquences du stress sur le corps et le cerveau ?

stress sur le cerveau

Des niveaux de stress très élevés sur une période prolongée entraîne la libération d’une importante quantité de cortisol qui endommage les neurones. Le stress réduit également la quantité de matière grise.

L’hippocampe, qui joue un rôle important dans l’apprentissage et la mémoire, rétrécit sous les effets du stress prolongé ce qui cause des troubles (difficultés à retenir des informations ou à faire appel à ses souvenirs). Cette diminution du volume de l’hippocampe peut également entraîner l’apparition de symptômes de dépression.

Du côté du cortex préfrontal, le stress chronique ralentit l’activité et vient altérer la prise de décision, la résolution de problèmes, la concentration et la planification.

L’activité de l’amygdale (partie du cerveau majeure dans la gestion des émotions) augmente quant à elle face au stress répété. La régulation des émotions s’en trouve alors affectée. C’est pour cela que les personnes qui sont sujettes au stress chronique sont également plus anxieuses.

Voici 10 conséquences particulièrement néfastes que le stress chronique peut avoir sur l’organisme, la santé et le bien-être :

  • maladies cardiovasculaires

  • problèmes de peau

  • problèmes capillaires

  • affaiblissement du système immunitaire

  • prise ou perte de poids

  • problèmes digestifs

  • problèmes de sommeil

  • pertes de mémoire

  • diminution de la libido

  • impact sur le système reproductif

6 astuces simple et efficaces pour diminuer le stress

femme qui court

1. Pratiquer une activité physique : elle augmente la résistance de notre système nerveux au stress. En outre, en stimulant la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans le cerveau, elle favorise la naissance de nouveaux neurones. Résultats: le volume de l’hippocampe ou de la matière grise augmente.

2. Faire une séance de yoga ou de méditation : dans un espace calme, concentrez-vous sur les mouvements respiratoires, en restant à l’écoute de vos sensations corporelles et de vos émotions. Vous pouvez aussi essayer des exercices de respiration simples et efficaces.

3. Relâcher ses muscles : des pieds à la tête, un à la fois. En commençant par les orteils, contractez le plus possible chaque muscle avant de le relâcher, en montant progressivement jusqu’à ceux du visage ou dans l’autre sens.

4. Se promener : une dizaine de minutes suffit pour se vider la tête et détourner votre esprit des stresseurs; si vous en avez la chance, faites une balade dans la nature, elle aura sur vous de multiples bienfaits.

5. Écouter de la musique : c’est prouvé, la musique adoucit les mœurs... et les effets du stress. Elle pourra même baisser même la tension artérielle et le rythme cardiaque.

6. Pratiquer la visualisation positive : installé.e confortablement, visualisez une scène qui vous fait du bien : un lieu rempli de souvenirs heureux, un être cher, vos prochaines vacances, etc. Pour vous inspirer, voici quelques paysages de rêve pour vous évader.

Et n’oubliez pas qu’une situation est stressante souvent car vous la percevez ainsi : tôt ou tard, la tempête passera et laissera sa place à l’arc en ciel. Soyez patient.e et indulgent.e avec les autres et surtout avec vous-même !